NANTES le 20 mars 2011 :

La section MoDem de Nantes regrette vivement que les jardins de Saint Clément – poumon vert au coeur de la ville composé de jardins familiaux profitant à tous les enfants du quartier-aient été détruits la semaine dernière à coups de bulldozers pour le bénéfice du promoteur immobilier Bati Nantes et du bailleur privé « la Nantaise d’Habitation » , et au mépris de la concertation citoyenne et du respect de notre patrimoine ancien.
L’association de défense des jardins demandait que soit trouvé un juste compromis entre la nécessité d’agrandir le parc immobilier nantais et celle d’offrir à tous l’accès à des jardins.
La mairie, malgré la propagande qu’elle livre sur ses succès de capitale verte, n’a pas bougé le petit doigt dans cette affaire, et n’a jamais jamais pris la peine de recevoir les représentants de l’association des jardins de Saint Clément.
Une fois de plus l’urbanisation à Nantes est synonyme de destruction de l’existant, et la consultation citoyenne un alibi.

Sylvie Tassin, présidente de la section nantaise du MoDem.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email