»  Je ne veux pas voter blanc. Cela serait de l’indécision. Dans ces circonstances, l’indécision est impossible. 

Reste le vote pour François Hollande. C’est le choix que je fais. »

 

http://www.dailymotion.com/video/xqkidb

 

Retrouvez l’intégralité du discours et sa version retranscrite en cliquant ici.

http://www.bayrou.fr/article/120503-je-rends-possible-lunion-nationale-et-la-vraie-mobilisation-des-francais-au-service-de-la-france

 

Je remercie   François Bayrou d’avoir défini de manière claire et sans appel les contours d’un centre indépendant et humaniste.

C’est cette ligne que de nombreux militants MoDem se sont attachés à défendre au cours de ces 5 dernières années.

Le discours courageux de François Bayrou se traduit aujourd’hui en un acte majeur de rupture avec l’histoire d’un centre qui a trop souvent usé de l’argument de la nécessité absolue d’obtenir des sièges  pour justifier des alliances qui en rendaient son identité propre illisible.

Cette définition affirmée du  centre humaniste et indépendant lui apportera, je l’espère, bien davantage en termes de poids et de crédibilité que ne lui en auront jamais apporté les stratégies électoralistes  qui font toujours  perdre d’un côté ce qu’elles font gagner de l’autre.

Sylvie Tassin.

Présidente de la section MoDem de Nantes.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email