Je ne connaissais pas Yvon autrement que par le souvenir que j’avais de son coup d’éclat lors des élections municipales de 2008, lorsqu’il a rejoint la liste de Sophie Jozan et de l’UMP après avoir été congédié par Jean Marc Ayrault dont il avait été l’adjoint  durant 17 ans.

J’aime bien les trajectoires claires, droites , bien lisibles. Certains me trouvent d’ailleurs assez radicale, voire intégriste, sur ce point. Alors ce côté « changement de bord » comme l’avait titré la presse me titillait un peu.

J’ai rencontré Yvon Chotard, et j’ai aimé sa manière directe de poser les choses, sans chercher à se justifier, mais en donnant des raisons cohérentes.

Et je fais de la politique depuis suffisamment longtemps maintenant (5 ans déjà!) pour savoir que ceux qui nous portent les coups les plus rudes sont toujours dans notre propre camp.Que le ressentiment n’en est que plus vif.

Yvon, qui se dépeint comme un homme de gauche, n’a jamais été encarté, ce qui me plaît aussi.

J’aime que  les gens  sachent rester libres.

C’est ce qui m’attache à ce Centre Indépendant que le MoDem défend depuis 5 ans,et c’est cet espace de liberté qui attire Yvon pour lequel   » toute élection ne devrait être  qu’une introduction au débat » et non une carte blanche au parti politique qui la remporte.

Voilà pourquoi j’ai accepté de l’accompagner dans cette campagne.

Sylvie Tassin,

Présidente de la section MoDem Nantes, suppléante d’Yvon Chotard aux législatives 2012 sur Nantes2.

le blog d’Yvon Chotard et Sylvie Tassin.   http://sylvietassinmodem44.over-blog.com/

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email