Interview d’Yvon Chotard, candidat aux législatives pour « Le Centre pour la France » sur Nantes 2.

Il répond aux questions de Sylvie Tassin, présidente de la section nantaise du MoDem, et qui a accepté d’être sa suppléante.

« Aux Présidentielles, vous avez soutenu François BAYROU. Pourquoi ? »

 « C’était dès septembre 2011, par refus de la domination sans partage de N. SARKOZY ou des socialistes.  Le Centre véritable est le seul lieu de liberté politique en France. La Gauche et la Droite, sans parler des extrêmes ont des vérités toute faites et votent comme des automates. Il n’y a qu’au centre que l’on peut penser et parler librement. »

« François BAYROU a voté pour François HOLLANDE au second tour… »

« Moi aussi. Ce n’est pas une approbation aveugle et je me présente au suffrage des Nantais parce qu’ils ont leur mot à dire sur l’histoire qui est en train de s’écrire.Ils ne peuvent pas laisser le gouvernement de la France à la merci des surenchères de MELENCHON ou de JOLY.François BAYROU a pris ses responsabilités en votant pour HOLLANDE. Il n’est pas payé en retour parce que l’extrême gauche veut empêcher la création en France d’une alliance moderne sur le modèle des partis politiques progressistes dans tous les pays démocratiques. »

« Vous venez vous-même de la Gauche ? »

« Depuis 25 ans je suis du centre gauche, mais je n’ai jamais été encarté. Nul ne peut contester mon indépendance et mon goût pour la liberté qui m’amènent à proposer aux nantais un vrai choix politique avec le « Centre pour la France .Je les invite à ne pas donner aux socialistes la tentation de l’hégémonie et du pouvoir absolu, ni l’inféodation à l’idéologie de l’extrême gauche. »

« Logiquement, pourtant, les Nantais devraient confirmer leur vote des Présidentielles en reconduisant la députée sortante. »

« Je ne veux pas y croire. A-t-elle été une bonne députée depuis 1997 ? Quelles lois a-t-elle rédigées ou même inspirées ? Comment contrôlerait-elle ceux qui l’ont placée là ? C’est pourtant son métier. Il est vrai qu’elle l’a cumulé avec une Vice-présidence à la Communauté Urbaine et qu’elle est également Maire adjoint de Nantes. Le tout offert par son parti. Est-ce sérieux ? Il est certain qu’elle ne posera aucun problème à personne… Ne vaudrait-il pas mieux voter pour un vrai député ? Il ne s’agit pas d’empêcher le Gouvernement de travailler mais de ne pas octroyer au parti socialiste la toute-puissance fondée sur la soumission de « députés marionnette ».

« Pour contrer le pouvoir des socialistes, les Nantais peuvent être tentés de voter pour la candidate de droite. »

«Elle n’a aucune chance d’être élue après la défaite de N.SARKOZY ! (43 % dans la circonscription). Le vote en sa faveur serait inutile et contre-productif. »

« Et la candidature écolo ? »

« Purement folklorique. Les appareils socialiste et écologiste ont tout bouclé. La candidature verte est de pure forme. Je critique la candidature et pas la candidate. Les trois femmes candidates que vous avez évoquées sont des personnes que je respecte et apprécie. Le problème, c’est qu’elles ne sont dans ces élections que les instruments de leur parti. Moi, je veux bien être instrumentalisé, mais par les électrices et par les électeurs. »

Les nantais peuvent en votant pour moi envoyer un message très clair au Premier Ministre qui me connaît bien et que je connais bien.

« Vous avez été son avocat lors de l’affaire de favoritisme à Nantes ? »

« Oui et je ne le regrette pas. J’en suis fier après tout. J’ai été solidaire de mon chef de file dans la difficulté. D’autres, socialistes pourtant, se sont défilés. Jean-Marc AYRAULT qui, à bon droit, a pu poursuivre sa carrière politique, ne l’a sûrement pas oublié ».

S.T : « Il vous a pourtant exclu de son équipe en 2008. Vous lui en voulez encore ? »

« C’est du passé. Aujourd’hui, c’est autre chose. Jean-Marc AYRAULT gouverne le pays. Les Nantais ne doivent pas le laisser s’enfermer dans le bunker de son parti en lui donnant une majorité automatique.Je lui offre un soutien critique, comme je l’ai fait pendant 20 ans à Nantes, librement et loyalement.

 En votant pour moi, les Nantais mettront à leur service un homme libre qui n’a pas choisi la politique pour gagner sa vie et qui, auxiliaire de Justice, sait ce qu’une Loi signifie ».

« On va vous reprocher votre passé d’étudiant soixante-huitard. »

« Hélas pour moi, c’est vieux tout ça,  mais je ne renie pas ma jeunesse.Au bilan, je suis heureux de n’avoir jamais été séduit par des sirènes marxistes léninistes. J’aimais déjà la liberté de penser. J’ai seulement un peu mûri depuis et je me sens bien dans ma peau de républicain humaniste et pas socialiste.Ce que j’ai proposé aux Nantais depuis 25 ans ne devait pas être trop mauvais, puisque cela a été repris par tout le monde, de gauche comme de droite. »

« Par exemple ? »

« Ma grande fierté, c’est les Anneaux de la Mémoire à une époque où ce travail mémoriel n’était pas à la mode. J’ai écrit un projet en 1988 : « La leçon Posthume des Négriers Nantais » qui était aussi un texte écologiste. C’est ce programme que Jean-Marc AYRAULT s’est approprié avec le mémorial à l’abolition de l’esclavage. Je pense que l’on aurait pu faire mieux pour le même prix avec un musée et un centre d’étude international.  Et je regrette aussi que la subvention de la municipalité aux Anneaux ait été divisée par deux après mon éviction de la Mairie. Ce type de sanction est exactement ce que l’on peut redouter d’un pouvoir qui se croit tout permis. C’est le devoir des citoyens que de résister et de s’opposer à ces tentatives d’intimidation et de contrôle. Cela s’appelle le combat pour la liberté.  D’autres mémoires sont douloureuses à Nantes, celle de la Révolution et des Guerres de Vendée, celle des guerres de religion, celle de l’identité bretonne. Ce travail de mémoire ne doit pas servir de prétexte à une manipulation collective, et de ce point de vue, les Anneaux de la Mémoire qui ont réconcilié l’ancien port négrier avec l’Afrique et la diaspora africaine en Amérique restent exemplaires.A partir de cette réussite, Jean-Marc AYRAULT avait accepté mon programme « La Cité des Nouveaux Mondes ». Le même concept s’appelait « Port Liberté » quand il a été repris par Sophie JOZAN en 2008.

C’est toute la ville qui pourrait se mobiliser sur ces propositions et donner du sens au renforcement de l’attractivité de Nantes.

Pendant plus de 15 ans à la tête de l’office de tourisme de la métropole, j’ai plaidé pour que Nantes se donne les moyens de son ambition touristique. Je n’ai été entendu qu’après mon départ. Tant mieux pour Jean BLAISE et bonne chance au « voyage à Nantes ». C’est frustrant évidemment mais pas désagréable d’avoir eu raison trop tôt.

« Nous ne sommes pas candidats à des élections municipales ! »

« Vous avez raison mais quand le Premier ministre est encore Maire de Nantes, on doit examiner la méthode AYRAULT et la juger objectivement puisqu’elle est en passe d’être appliquée à la France entière.Mon ancien patron n’est pas au-dessus de toute critique. Il a besoin de l’équilibre des pouvoirs pour lui permettre de se bonifier.A Nantes, à la tête des exécutifs de la ville et de la communauté urbaine, et, en même temps président des deux assemblées concernées, il a asphyxié le débat démocratique et l’a remplacé par une politique de communication-propagande.Nos institutions, il est vrai, ne favorisent pas le débat avant la prise de décision. On le voit clairement avec le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.Il existe un très fort déficit de fonctionnement démocratique en France. Avec un parti unique dans tout le pays et des élus désignés comme en Chine ou en ex URSS, cela ne pourrait que s’aggraver.Pour améliorer la méthode AYRAULT, il est nécessaire que tous les députés ne soient pas des béni-oui-oui.

Les Nantais doivent réagir. C’est leur responsabilité que de désigner pour les représenter à l’Assemblée un député qui a fait la preuve de sa liberté de jugement, de sa capacité d’approbation comme de désapprobation. »

 

Yvon Chotard, Sylvie Tassin, candidats aux législatives 2012  investis par  le MoDem  sous le label Le Centre pour la France, sur la 2ème circonscription nantaise.

Leur blog: http://sylvietassinmodem44.over-blog.com/

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email