septembre 2010


photo-sylvie

Nous adressons nos félicitations à notre eurodéputée Sylvie Goulard pour le prix qu’elle vient de recevoir, en récompense de son assiduité et du travail accompli depuis le début de son mandat voici un peu plus d’un an.

Vous pouvez consulter sa réaction sur son blog.

La section nantaise

bouton-ur2010 Nous étions quelques uns de Nantes et de Loire Atlantique à nous rendre à l’Université d’été de notre mouvement, qui marquait là véritablement sa rentrée politique.

Nous étions certes un peu moins nombreux que l’an dernier, mais la joie de se retrouver dans un cadre magnifique, d’échanger avec des militants, cadres des fédérations de toute la France a regonflé notre enthousiasme de poursuivre l’aventure démocrate. Nous avons une ligne claire : l’indépendance, « Nous ne sommes pas entre la droite et la gauche, nous sommes autres » comme aime à le répéter désormais François Bayrou.

L’annonce de la formation d’un shadow cabinet à l’anglaise a été vécu comme un soulagement, et une réponse à tous ceux qui critiquaient l’isolement de François Bayrou. Nous avons la chance d’avoir des responsables nationaux à notre écoute, et déterminés à apporter des solutions aux problèmes quotidiens des Français. Nous aurons besoin du concours de tout le monde dans les prochains mois pour préparer et affronter les échéances nationales en 2012.

Le moment le plus intense de ce week end a sans nul doute été le débat « Vivre ensemble ou séparés » en présence des différents représentants religieux ou philosophiques. Il est assez rare d’avoir une discussion d’un tel niveau au sein des formations politiques de nos jours. C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre le temps de la visionner (cf  ci dessous).

http://www.dailymotion.com/video/xeyis4

Quelques photos :

Vue depuis la presqu'ile de Giens
Vue depuis la presqu’ile de Giens
giens 1
Sur cette photo : David Le Borgne (vice pdt MoDem44) Patricia Gallerneau (vice pdte et porte parole MoDem44) Alain Guillon (Pdt MoDem44) Cyril Begue (Pdt des jeunes démocrates 44) Franck Meyer (Vice pdt MoDem44) et Patrick Boucheron (collaborateur des élus MoDem à Nantes)
Sur cette photo : Patrick Boucheron (collaborateur des élus MoDem Nantes),Jean François Martins (directeur de communication MoDem et conseiller de Paris), Patricia Gallerneau (Vice pdte MoDem44 et porte parole), Jean Luc Benhammias (Vice pdt Modem et eurodéputé)
Sur cette photo : Patrick Boucheron (collaborateur des élus MoDem Nantes),Jean François Martins (directeur de communication MoDem et conseiller de Paris), Patricia Gallerneau (Vice pdte MoDem44 et porte parole), Jean Luc Benhammias (Vice pdt Modem et eurodéputé)

nathalie-griesbeck

Nous avons interpellé nos députés européens par rapport à la situation faite aux Roms cet été.

Nathalie Griesbeck, membre de la commission Justice et libertés au Parlement européen a bien voulu nous adresser la réponse suivante :

« Vous êtes nombreux à avoir souhaité attirer notre attention sur l’attitude de la France à l’égard des Roms et suis très heureuse de l’intérêt que vous portez aux travaux de l’Union Européenne et de l’espoir que vous formez dans le travail de son Parlement.

Personnellement choquée par les mesures d’expulsion à l’égard des Roms qui ont été prises cet été par la France (mais qui avaient également été prises par d’autres Etats auparavant) j’ai immédiatement cosigné le projet de résolution du Parlement Européen, aux côtés de nombre de mes collègues de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe et je me félicite de son adoption le 9 septembre dernier en session plénière du Parlement Européen. Dans cette résolution, notre Parlement se déclare « vivement préoccupé par les mesures prises par les autorités françaises et les autres Etats membres » et rappelle que les expulsions collectives violent le droit européen car elles constituent une discrimination fondée sur la race et qu’elles sont contraires au principe de libre circulation. Ainsi c’est sans ambigüité que la politique du gouvernement français a été fermement condamnée. Nous rappelons également que l’absence de revenus ne peut justifier une expulsion automatique des citoyens de l’Union, et que les restrictions à la liberté de circulation et de séjour ne peuvent se fonder « que sur un comportement individuel et non sur des considérations générales relevant de la prévention ni sur l’origine ethnique ou nationale ». La résolution demande ensuite d’accélérer la mise en œuvre des politiques en faveur de l’inclusion de la communauté Rom : l’Union Européenne a besoin d’une volonté politique plus forte : insertion sociale, emploi, logement, école, lutte contre les discriminations sont autant de domaines où l’Union Européenne doit agir!

Par ailleurs, j’ai immédiatement réagi face à ces évènements et j’ai écrit et demandé publiquement à Monsieur Barroso, président de la Commission Européenne et Madame Viviane Reding, commissaire européenne aux droits fondamentaux, l’ouverture d’une procédure de recours en manquement au droit communautaire par l’Etat français pour violation des valeurs et principes fondamentaux de l’Union européenne. Ce qui se passe en France est inacceptable. La France mène, en toute connaissance de cause une politique discriminatoire, allant à l’encontre des valeurs et principes fondateurs de l’Union Européenne. En premier lieu, les principes de citoyenneté européenne et de libre circulation de l’Union Européenne : les Roms sont des citoyens européens à part entière! En second lieu : le principe de non-discrimination et celui de respect des minorités : en aucun cas, de telles mesures ne peuvent être prises sur le fondement unique de l’appartenance à une minorité.Tous ces principes sont fondateurs de notre union et s’imposent à tous, en particulier à chacun des Etats membres. C’est sur ces différents fondements que la France pourrait être condamnée par la Commission Européenne pour manquement au droit communautaire. »
Nathalie GRIESBECK,
Député européen Grand Est – ADLE / Mouvement Démocrate
Conseiller général de Metz (Moselle)

Chers adhérents,

Nous sollicitons aujourd’hui votre coopération  dans le cadre de la mise à jour de nos adhésions pour cette année 2011.

Pour ce faire, merci de bien vouloir cliquer   ici pour accéder au formulaire de réponse  et remplir le bref  questionnaire  sans oublier de le valider (bouton « submit » en bas de page  puis confirmer).

Par ailleurs si vous avez besoin d’un bulletin de réadhésion, il est disponible ici et il est à renvoyer accompagné du règlement  à M Emmanuel Citté- MoDem 44- 84 rue des Hauts Pavés 44000 Nantes

Nous vous remercions  de votre participation.

N’hésitez pas à nous contacter directement pour toute remarque

au 06 87 19 80 09 (Sylvie Tassin-responsable de la section nantaise) ou

au 06 16 44 45 28 (David Le Borgne-vice président MoDem 44).

Vous recevrez sous peu une invitation à notre prochaine réunion de section, avec son ordre du jour.

Bien amicalement,

Sylvie Tassin et le bureau de la section nantaise

Sylvie Goulard, notre eurodéputée nous propose de rejoindre un groupe qui défendra une vision fédéraliste de l’Europe. De grands noms tels que Jacques Delors en sont déjà membres.

http://www.dailymotion.com/video/xetqtw

Les militants du MoDem s’étaient donnés le 04 septembre rendez vous Place du commerce  à l’appel de la Ligue des droits de l’homme et de l’ensemble des organisations qui ont rejoint le collectif « face à la politique du pilori ».

manif-4-sept

Ci dessous l’article de Presse Océan du 06-09-2010 sur la manifestation

presse-ocean-article-060910