décembre 2011


 

 

 

 

 

Merci à l’Express  relayer cet appel de François Bayrou.

http://www.lexpress.fr/actualites/1/politique/bayrou-lance-sur-twitter-un-appel-a-s-inscrire-sur-les-listes-electorales_1066305.html

La démocratie est trop souvent bafouée, avec des modes de scrutin qui ne tiennent pas compte de la pluralité de l’offre politique, des grands médias aux mains du pouvoir en place, un gouvernement qui fait campagne aux frais du contribuable.

L’abstentionnisme, qui traduit la lassitude des électeurs, enlève tout espoir de changement possible.

Alors s’indigner, c’est s’inscrire pour pouvoir VOTER.

Il vous reste un jour.

Sylvie Tassin.

 

Chers adhérents,

nous  vous souhaitons  d’excellentes fêtes de fin d’année et vous recommandons d’abuser joyeusement des bonnes choses  qui les accompagnent, car l’année 2012  s’annonce tonique et risque de vous faire puiser dans vos réserves d’énergie.

Comme vous l’entendez tous, l’annonce officielle de la candidature de François Bayrou à l’élection présidentielle le place au centre des attentions. Cela montre que de très nombreux Français aspirent à sortir de la fausse alternance entre UMP et PS, qui nous a conduits dans la situation critique d’aujourd’hui.

Nous nous réunirons

Jeudi  12 janvier , à partir de 20h à la permanence, 84 rue des Hauts pavés, à Nantes,

et évoquerons ensemble :

  • La  position de François Bayrou dans le paysage politique pré-présidentiel.
  • L’organisation de la campagne  sur le terrain : comité de soutien, tenue d’une permanence Bayrou 2012, campagnes d’affichage et de tractage…
  • Les candidatures aux élections législatives : peut-être  êtes-vous  intéressé(e)… Faites le savoir, les candidatures sont actuellement en cours de recensement et seront soumises au siège. Une conférence de presse à ce sujet est prévue courant janvier.
  • L’actualité locale.

Nous espérons vivement  vous retrouver nombreux et en pleine forme .

Bien amicalement,

Sylvie Tassin et le bureau de la section.

06 87 19 80 09

Nous ne pouvons qu’adhérer au  concept de traçabilité sociale défendu par la CFTC et expliqué ci-dessous.

Rappelons que payer un peu plus cher à court terme un produit fabriqué avec les mêmes contraintes que celles imposées à nos propres industries permettra à plus long  terme  de défendre les mêmes conditions de travail pour tous,  de relocaliser notre production et  recréer de l’emploi. L’équité passe par cette traçabilité. Et l’équité est au coeur de notre projet.

Sylvie Tassin.

TRAÇABILITÉ SOCIALE

Haute Qualité Sociale.
LE LABEL « TRAÇABILITÉ SOCIALE » : UNE INITIATIVE CFTC UNIQUE POUR UNE MONDIALISATION PLUS JUSTE

La CFTC a initié une action forte auprès des élus, des entreprises pour promouvoir une véritable traçabilité sociale des produits commercialisés dans nos pays.
Ce projet vise à donner aux consommateurs les informations lui permettant de privilégier dans ses achats les produits respectueux des droits sociaux tout au long du processus de fabrication et de distribution.
En encourageant un étiquetage visible des produits dont la fabrication et la distribution sont respectueuses des personnes, la CFTC défend un système dans lequel le consommateur a une vraie liberté d’achats.
La CFTC se réjouit, aujourd’hui, que 95 députés aient d’ores et déjà cosigné la proposition de loi. Ce texte concrétise, sur le plan législatif, une idée ardemment défendue par la CFTC depuis des années : faire un achat responsable. 

 

Alors qu’on  nous assène en permanence que nous devons, nous citoyens lambda, multiplier nos efforts pour enrayer l’augmentation vertigineuse de la dette, j’avais envie de voir si de l’autre côté, le monde de la finance fournit aussi sa part de sacrifice.

 Je me suis donc créé une alerte Google « régulation financière », et je reçois à l’instant deux articles édifiants :

  • Aux USA le secrétaire d’état au Trésor a fort à faire avec les Républicains qui tentent de vider la loi de réforme de la régulation financière « Dodd Franck » * de sa substance (Loi  promulguée en juillet 2010 destinée à empêcher de nouvelles dérives de l’économie financière).

Extraits du discours de Timothy Geithner :

« Même avec tous les dégâts provoqués par cette crise, avec des millions d’Américains qui luttent toujours pour trouver du travail ou garder leur maison, et même face à la crise européenne, nous voyons un effort déterminé pour ralentir et affaiblir des réformes qui sont essentielles à notre capacité à protéger les Américains d’une autre crise (…..) Si ces efforts pour affaiblir la réforme réussissent, alors les consommateurs seront plus vulnérables à l’avenir à des abus, les entreprises à des contractions du crédit provoquées par des erreurs financières et l’économie à des crises dévastatrices ».

http://www.afriqueexpansion.com/aem-afp/3222-usa-geithner-denonce-les-adversaires-de-la-regulation-financiere-.html

  • Deux associations de défense du secteur financier ont porté plainte vendredi contre le régulateur américain du marché des contrats à terme (« futures »), contestant  l’introduction de nouvelles règles destinées à freiner la spéculation sur les matières premières.

http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00404880-usa-plainte-de-financiers-contre-le-regulateur-des-futures-257828.php

 

 

Si on veut éviter une explosion sociale, et une surreprésentation politique de mouvements ou personnages aussi démagogues qu’ inefficaces et dangereux,  il est temps que des hommes politiques responsables coordonnent leurs efforts pour venir à bout du lobbying insupportable des financiers.

La question du courage politique face au monde de la finance se pose de manière de plus en plus aigüe, c’est une vision humaniste de l’avenir de notre planète qui se joue sur cette question.

Sylvie Tassin.

 

*Pour plus d’infos , cliquez ici : http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20100716.OBS7193/la-reforme-historique-de-wall-street-adoptee-par-le-congres.html