« Le MoDem de Loire-Atlantique prend acte et salue les déclarations de Ségolène Royal samedi 1er octobre à Nantes : une demande de moratoire sur le projet d’aéroport à Notre-Dame-Des-Landes, de remise à plat du dossier et réouverture de l’enquête publique.

Nous souhaitons que cette prise de position permette enfin d’ouvrir un débat interne au sein du Parti socialiste sur cette question.

Nous rappelons que nous défendons depuis 2007 un contre-projet basé sur le maintien de l’aéroport existant de Nantes Atlantique, classé meilleur aéroport européen

(cf. Ouest France du 01 /10 /2011), et la mise en valeur du réseau ferroviaire régional connecté aux aéroports existants, par une Ligne LGV Sud Loire et un meilleur maillage des territoires par des TER. »

image-cantonalesLes candidats du  Mouvement Démocrate remercient les électeurs pour leurs suffrages et soutiens.

L’abstention massive et le score des extrêmes  montrent que les citoyens ne se sentent pas écoutés, qu’ils doutent de leurs  représentants. En tant que démocrates, nous croyons que la politique doit répondre à leurs préoccupations et à l’intérêt général et appelons chacun à accomplir son devoir civique dimanche prochain.

Nos électeurs du premier tour sauront choisir les candidats les plus  proches des valeurs et des projets (pluralisme en politique, opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame-des- Landes …) que nous avons défendus localement. Lorsque les candidats du second tour ne répondent pas à leurs attentes, les électeurs peuvent utiliser le vote blanc, dont nous revendiquons la prise en compte. »

Alain Guillon président du MoDem 44

Patricia Gallerneau Porte Parole

Le Mouvement démocrate de Loire-Atlantique tient à exprimer sa compassion aux proches de Laetitia et son soutien aux policiers et magistrats du département, que M. Sarkozy blâme avant même les conclusions des inspections.

Censé être le garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire, le président de la République cherche à récupérer l’indignation collective après l’odieuse tragédie de Pornic.

Les polémiques vaines et la frénésie législative ne sont pas des réponses adaptées à la récidive criminelle.

Il devrait plutôt veiller à ce que la police et la justice disposent des effectifs nécessaires pour remplir efficacement leurs missions.

Ici comme en d’autres domaines, la réduction aveugle des moyens compromet le bon fonctionnement de l’action publique.

Sylvie Tassin,

Présidente de la section nantaise

Jérôme Fouqué Délégué Départemental
Alain Guillon Président MoDem44

Patricia Gallerneau Porte parole