pelteusedansjardin2

L’association des amis de St Clément nous font part de cette mauvaise nouvelle : « Les jardins familiaux viennent d’être détruit par le promoteur Bati-Nantes et La Nantaise d’Habitation.

La philanthropie de l’évêché, vendeur du terrain, trouve ici ses limites.
Tandis que la négligence de la Ville et des écologistes n’aura pu les
sauver ? Tout ceci est bien triste !

Déjà beaucoup de mails reçus compatissent à notre cause – Merci à vous
Il semble pourtant que durant ces années nous ayons démontré avec force
notre action sociale, écologique et culturelle pour ce lieu.
Ces jardins étaient essentiels pour une grande ville, un souffle d’avenir
digne d’une ville moderne.

Merci à Stéphane HESSEL pour le titre. Nous sommes le pourquoi et
l’application de son livre.
Pourtant cela n’a pas suffit Liberté et Fraternité, l’Egalité reste une
fois de plus entre les mains du pouvoir de l’argent.

Voilà, INDIGNEZ-VOUS une fois de plus !
Pour réagir et lire l’article, rendez-vous sur le Blog
Visitez leur blog
N’hésitez-pas à laisser des commentaires à la fin de l’article.

Une soupe à la citrouille faite par les enfants eux mêmes, un goûter autour de contes et chansons , des ventes de confiture du jardin, tel était le programme de cette nouvelle journée d’action pour la défense des jardins familiaux de Saint Clément.Les enfants s’en sont donné à coeur joie.De nouveaux  habitants passant par là sont entrés,ravis de découvrir un écrin de verdure au coeur de leur quartier.

Alors que la municipalité s’octroie des doubles pages de Nantes Passion  pour vanter ses efforts d’implantation de jardins familiaux dans la ville, elle fait preuve d’une volonté politique vacillante quand il s’agit à Saint Clément de protéger des jardins existants.

Rappel: selon Nantes Passion  de septembre 2010 les jardins familaux de La Crapaudine coûteront 200 000 euros

extrait-nantes-passion1

.

Les finances des collectivités locales étant en berne, Jean Marc Ayrault rappelant dès qu’il en a l’occasion le désengagement de l’état (derniers voeux  du conseil municipal du 8 octobre), il semblerait  judicieux et durable de peser de tout son poids pour la préservation  de ces jardins au sein du projet immobilier à venir,histoire d’éviter des dépenses superflues.


Pour en savoir plus sur les jardins de Saint Clément:

cliquez sur l'image pour accéder au blog des jardins de st Clement

reportage-tf1

cliquez sur l'image pour accéder au reportage de TF1