La section nantaise se réunira donc mardi  18 octobre à partir de 20h à la permanence MoDem44, 84 rue des Hauts Pavés.

A l’ordre du jour:

  • Le renouvellement de la présidence de section.

Ceux d’entre vous qui souhaitent se porter candidats peuvent le faire savoir par mail à Jérôme Fouqué (reveulzi@orange.fr), délégué departemental, au plus tard le 29 septembre.

La liste des candidats accompagnée de leur profession de foi vous sera transmise par courriel le 30 septembre. Le vote se déroulera lors de la réunion de section.

 

  • Le bilan de l’Université de rentrée.

Je vous rappelle que l’Université d’été se tient à Giens le week-end du 16 au 18 septembre. Vous pouvez encore vous y inscrire si vous le souhaitez.

  • · L’organisation de la campagne présidentielle.

Pour mobiliser toutes nos ressources dans cette phase intense de notre vie politique qui commence, je remercie tous ceux qui voudront aider à la mise en place de la campagne (logistique, évènementiel, rédactionnel , relations avec les associations, internet, opérations de tractage…) de bien vouloir se faire connaître .

 

Une première opération de diffusion de tracts, bandeaux et affiches reprenant les deux grands objectifs, produire et instruire, fixés par François Bayrou dans son livre « 2012 , Etat d’Urgence », est d’ores et déjà prévue. Vous serez informés de ses modalités lorsque le matériel aura été livré.

 

-Par ailleurs une soirée débat: « Produire en France, mais comment ?  » se tiendra le 3 novembre à l’initiative du MoDem44 . Le lieu et la liste des invités restent à finaliser. Si vous souhaitez contribuer à son organisation (vous connaissez des personnes ou associations à contacter, vous pouvez donner un coup de main le jour du débat…) merci de me l’indiquer par retour de mail.

 

  • · Le mot des élus. (actualité municipale, élections sénatoriales…)

 

Nous terminerons bien entendu par notre traditionnel verre de l’amitié!

 

Je vous souhaite une excellente rentrée et espère bien vous retrouver très nombreux le 6 octobre.

Sylvie Tassin, responsable de la section.

06 87 19 80 09

Walid Oueslati, enseignant chercheur à Angers et responsable de l’association Mossoud (voulant dire indignation en français)  a rappelé les circonstances historiques qui ont mené à cette revendication de démocratie d’envergure, qui interpelle profondément tout défenseur de la démocratie.
Les points communs des pays qui se soulèvent sont la mise en place de régimes autoritaires et sécuritaires où l’état est tourné contre la société. Si des objectifs de progrès social et économique sont fixés, aucun ne l’est en matière de droits de l’homme.

· Walid s’appuie sur l’expérience tunisienne et démonte les mécanismes illusoires du « miracle tunisien », si souvent vanté en occident, grâce à des agences de communication tout entières dévouées à la tâche de vendre ce miracle, grâce aussi à des hommes de médias occidentaux à la botte du président Ben Ali.
Or le progrès ne profite qu’à une très petite frange de la population, avec un nombre extrêmement élevé de jeunes diplômés au chômage, car les rouages de l’essor économique sont des entreprises comme celles du textile qui prospèrent grâce à une main d’œuvre peu qualifiée et exploitée.
L’équité territoriale n’est pas non plus obtenue, seules des niches de développement existent.

· Les moments les plus marquants de cet entretien sont sans nul doute ceux où Walid décrit avec force les processus de destruction de la personne opposante, avec son asphyxie progressive, qu’elle soit insidieuse-impossibilité de trouver ou conserver un emploi, d’obtenir un emprunt ou un permis de construire-, ou directe, avec l’attaque contre les familles, les viols d’épouses et de filles pour faire céder les plus tenaces. Des techniques de « barbouzes » dont l’identification est impossible, interdisant de fait tout recours à la plainte.

· Mais You Tube, Facebook et Twitter , qui diffusent en boucle la vidéo du jeune homme qui s’immole le 17 décembre , puis celles des répressions de Ben Ali, et qui rendent possibles les appels aux manifestations de jour comme de nuit, foyers de révolte simultanés et ininterrompus, qui épuisent l’armée, aideront à renverser le mur de la peur et Ben Ali dans son sillage.
Walid insiste : « Lorsqu’est franchi ce mur de la peur, c’est un feu dans la plaine, incontrôlable».

· Interrogé sur l’état d’esprit des Tunisiens aujourd’hui, Walid qui revient d’un séjour de deux semaines là-bas nous fait part de leur revendication très forte de droit à la dignité et à la prospérité.
« C’est un tournant historique auquel nous assistons », dit-il, « plus rien ne sera jamais comme avant ».
Cette révolte est un rappel de l’Universalité des Droits de l’Homme.

· A la question du soutien que les Tunisiens attendent des Occidentaux, Walid rappelle la nécessité d’humilité de l’Occident, et celle de dénoncer haut et fort la connivence qui a régné au cours de ces années, au nom de la menace islamiste, que l’on renforce pourtant à chaque fois que l’on protège un dictateur.
Le mot scandé à Ben Ali au plus fort de la révolte : « Dégage ! » était un mot français, faisant lien avec la France pays des Droits de l’Homme.
La France continue donc de symboliser le respect d’un idéal de liberté, d’égalité et de fraternité , et elle a, à ce titre, et envers les peuples qui s’inspirent de ce qu’elle a su donner de plus beau, un devoir d’absolue exemplarité.
C’est en cela qu’elle leur offrira son meilleur soutien.

Sylvie Tassin.

Ci dessous  les videos de la soirée

Introduction http://www.dailymotion.com/video/xi6sjw

Partie 1 : Rappel des contextes historiques dans le monde arabe

http://www.dailymotion.com/video/xi70yu http://www.dailymotion.com/video/xi7bhd http://www.dailymotion.com/video/xi7i0v

Partie 2 :  Description du régime de corruption et de répression durant les années 90 – 2000

http://www.dailymotion.com/video/xi9tb6

Partie 3 : La fin du régime Ben Ali à la révolution de 2011

http://www.dailymotion.com/video/xi8upa

Partie 4 : Le rôle de l’islam politique et message d’espoir pour l’avenir

http://www.dailymotion.com/video/xi8uz7

Lors de notre réunion des sections Nantes/ Saint-Herblain du 14 décembre , nous avons évoqué :

  • Le congrès national du 12 décembre .

· Sa motion de politique générale a donné lieu à des débats jusqu’à l’heure du déjeuner, avec des propositions d’amendement validées par des votes à main levée. Cette motion est approuvée par les militants de la section, mais il est souligné que ses contours devraient mieux marquer notre spécificité Mouvement Démocrate

Vous pouvez retrouver le discours  de clôture de François Bayrou sur le site du MoDem. Nous ne savions pas à l’heure de la réunion de section ce qui justifiait son attitude extrêmement déroutante sur Canal +  la veille au soir.  Nous avons été soulagés d’apprendre qu’une explication rationnelle et rassurante avait été trouvée depuis lors ! Nous lui souhaitons  un prompt rétablissement.

  • · La vie interne du mouvement et la modification de certains de nos statuts :

La conférence nationale regroupe désormais les membres des conseils départementaux ,les mouvements départementaux sont dirigés par un(e) président(e) au lieu d’une présidence collégiale ,et le conseil national détermine les élections pour lesquelles il délègue le choix des investitures aux instances départementales.

François Bayrou a précisé que  de nouvelles élections auront lieu entre avril et juin, soit après les cantonales, pour renouveler nos instances départementales  ainsi que nos présidences de sections.

Les échanges avec des militants venus d’autres régions nous ont permis de constater que les mêmes questions se posent partout , sur deux manières différentes d’aborder la politique : celle  qui fait de l’indépendance  une priorité- avec toutefois le risque de ne pas avoir d’élus-  et l’autre selon laquelle des accords/ alliances  doivent être acceptés au nom de la nécessité d’avoir des élus. Ces rencontres nous ont permis aussi de constater avec plaisir que le département du 44 fonctionne bien, voire de manière exemplaire par rapport à d’autres actuellement sous tutelle du national.

  • Les élections cantonales

· Frank Meyer et Benoît Blineau précisent que des discussions sont toujours en cours avec d’autres mouvements dans le but de défendre le pluralisme en politique.

· Des candidats MoDem  ne seront pas systématiquement présentés, les candidatures ne seront validées que dans la mesure où des scores honorables seront envisageables. Des binômes MoDem + autre(s) mouvement(s)( compatible(s)  sont envisageables afin de lutter contre  les deux grosses machines politiques PS/UMP  qui mettent  tant d’énergie à étouffer le pluralisme.

· Les candidatures définitives seront annoncées courant janvier.

  • La question du transfert du CHU.

Vous retrouverez sur le site des élus MoDem Nantes  le communiqué de presse qui proposait en novembre dernier la création d’un comité de pilotage garantissant la transparence et la pertinence des options prises concernant ce transfert.

Isabelle Loirat est intervenue lors du dernier conseil municipal pour réaffirmer cette nécessité. Vous trouverez son intervention complète sur son blog.

Benoît  Blineau a rappelé qu’il est choquant que  les salariés n’aient absolument pas été consultés sur ces orientations.

Suite à nos différentes prises de position nous avons  été contactés par des professeurs de médecine opposés à ce transfert sur l’île de Nantes. Nous estimons qu’au niveau de l’agglomération toute entière, voire du département, le MoDem doit prendre une position clairement identifiée, en travaillant  à mettre en forme un argumentaire solide. Vos contributions sont les bienvenues.

  • La prochaine conférence de presse des élus municipaux.

Dans un souci de transparence et de dynamisme, nos élus souhaitent dorénavant préparer leurs conférences avec l’ensemble de la section. Propositions et « shadow conférence » en guise d’entraînement. La thématique prévue pour janvier est celle de la circulation à Nantes. Elue capitale verte européenne , Nantes  est malheureusement aussi capitale des bouchons.
Participez au débat en faisant nous faisant remonter   vos remarques et propositions. Plus nous aurons d’exemples concrets de dysfonctionnement mieux nous pourrons travailler à des solutions adaptées.

Les élus rappellent qu’ils accueillent les militants disponibles  le jeudi à partir de 10 heures à la mairie et/ou  à la Brasserie des Oliviers, cours des 50 otages, à partir de 12h30.

  • Une action forte à venir.

Nous organiserons  une vigie citoyenne MoDem / Notre Dame des Landes Jeudi  10 février– (le lieu vous sera précisé quelques jours avant) . Cette vigie sera accompagnée d’une conférence de presse. Il est important que nous y soyons nombreux. Si vous êtes volontaire merci de vous inscrire  dès maintenant par retour de mail.

Merci de votre attention et meilleurs vœux à vous tous!

Sylvie Tassin (06 87 19 80 09).

bandeau2

sylvie-tassin

Chers adhérents,

La section nantaise du MoDem Nantes vous invite à sa prochaine réunion
jeudi 14 octobre prochain, à partir de 20h15,
au 84 rue des Hauts Pavés à Nantes. (arrêt de tramway Félix Faure).
Nous y aborderons :

  • L ‘université de rentrée de Giens
  • La nouvelle organisation départementale et la mise en place des commissions de travail en prévision des élections cantonales à venir.(David Le Borgne-vice président 44 chargé du projet).
  • Les candidatures aux cantonales.(Frank Meyer- vice président 44 chargé des élections)
  • La vie politique locale ,ses derniers rebondissements, les actions à mettre en place . (Isabelle Loirat- élue municipale ,Benoît Blineau- élu municipal et à la communauté urbaine, Patrick Boucheron -leur collaborateur).
  • Les rendez-vous à venir :
  1. le prochain conseil départemental (ouvert à tous les adhérents) prévu le 25 octobre
  2. la venue de notre eurodéputée Sylvie Goulard les 12 et 20 novembre prochains.

Cette soirée se terminera autour d’un verre de bourru pour fêter cette rentrée politique.

Espérant vous retrouver nombreux, nous vous souhaitons une excellente fin de semaine.

Amicalement,

Sylvie Tassin et le bureau de la section nantaise.

06 87 19 80 09